BIENVENUE SUR MON BLOG !

Merci de laisser une petite trace de votre passage... un tout petit commentaire... !
Voici comment procéder car c'est vrai, c'est un peu compliqué sur blogspot !

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

mercredi 19 juillet 2017

ROMAN D'AMOUR A LA FRANCAISE ...


Je viens de terminer un beau roman d'amour que m'a prêté et conseillé ma maman, lectrice assidue.

"EUX SUR LA PHOTO" ...



D'Hélène GESTERN.



Ecrivaine française, elle est également enseignante-chercheuse à l'Université, où elle est rattachée à un laboratoire spécialisé dans l'étude du lexique.
Elle est l'auteur, à ce jour, de 5 romans. 
(Infos. Site BABELIO)

Résumé (Editeurs Arléa) :
"Hélène Gestern nous livre une magnifique réflexion sur le secret de famille et la mémoire particulière que fixe la photographie".

L'héroïne du roman s'appelle Hélène (comme l'auteur) et par l'intermédiaire d'une petite annonce dans un journal, elle lance un avis de recherche concernant deux personnes sur une photo avec pour seul indice, deux prénoms...
Une réponse lui arrive, d'un certain Stéphane qui a reconnu son père sur la photo, et commence alors une correspondance entre cet homme et Hélène.
Que vont ils découvrir ? 

Avec cet échange de lettres, l'auteur nous fait vivre la découverte d'un secret de familles qui ne va pas laisser les deux personnages indemnes. 
Très bien mené, bien écrit, un très beau roman. 

mardi 18 juillet 2017

ASTUCE : COMMENT DECOLLER DES ETIQUETTES DE VIN SANS LES ABIMER ! ...


Voici un petit truc pour décoller facilement des étiquettes d'un support en verre (et en l'occurrence de bouteilles de vins !)...
Pourquoi cet intérêt soudain me direz vous, pour les étiquettes de vins ?

Eh bien tout simplement parce que dernièrement j'ai eu un coup de coeur pour des étiquettes du domaine de la Louvière que j'ai trouvées particulièrement belles et originales (je tiens à préciser que leur vin est très bon, ce qui ne gâche rien !)...


... et je me suis dit que j'aimerais bien les garder (pourquoi pas ?!).

J'ai donc cherché sur le net un moyen d'y parvenir. J'ai trouvé un tuto très facile  sur le site du Chateau Loisel.com

POLAR ARGENTIN ...


Une fois n'est pas coutume, voici un polar argentin :
"LE PLUS JEUNE FILS DE DIEU"

de CARLOS SALEM, écrivain argentin.

"Carlos Salem est journaliste, écrivain et poète.Il a étudié les sciences de l’information à Cordoba (Argentine).

Depuis 1988, Carlos Salem vit en Espagne, dans un premier temps dans les villes de Ceuta et Melilla où il a dirigé El Faro de Ceuta, El Telegrama et El Faro de Melilla.

Installé à Madrid depuis 2000, il collabore avec des magazines : DT, Marie Claire, Cosmopolitan, Ser Padres ou Impar.

Depuis le début de l’année 2006, il co-dirige le bar culturel Bukowski club, où il organise des rencontres hebdomadaires de lectures de poésies et de nouvelles.

En 2007, il publie son premier roman "Camino de Ida" (qui gagne le prix du meilleur premier roman à la Semana Negra de Gijón, et a été traduit en français sous le titre "Aller simple"), puis en 2008, son second roman "Matar y guardar la ropa" ("Nager sans se mouiller") fait partie des six romans en lice pour le premier prix Violeta Negra qui sera remis pendant le salon 2011.

Son premier roman jeunesse, "Le fils du tigre blanc" (Actes Sud Junior) sort en juin 2013 et connaît un immense succès. Les aventures du jeune Nahuel, héros de ce roman, se poursuivent dans un second tome publié en septembre 2014 et intitulé "La Malédiction du tigre blanc"
.

(Informations Site BABELIO)


 RESUME (du site Babelio) :
Un serial killer élimine des stars de téléréalité. Le principal suspect est Dieu Jr, un jeune paumé qui avait connu son quart d'heure de gloire en prétendant être le plus jeune fils de Dieu avant de se faire descendre en flèche et en direct par des journalistes sur un plateau de télévision. Une seule personne croit dur comme fer à son innocence : un écrivain et ami de longue date surnommé Poe. Il écume les rues de Madrid pour retrouver le plus jeune fils de Dieu avant que les flics corrompus lancés à ses trousses n'arrivent à le descendre. Parviendra-t-il à sauver Dieu Jr ? Qui sait... 

Un polar d'un genre particulier, que l'auteur qualifie lui-même "d'évangile de bière fiction" !
Assez cru, mais aussi drôle et romantique à la fois, plusieurs genres dans un seul roman. Il se lit facilement, il est bien écrit, j'ai bien aimé !





samedi 1 juillet 2017

HOMMAGE A SIMONE VEIL...


Une grande dame s'est éteinte hier à 89 ans.
Un exemple pour nous les femmes, nous pouvons la remercier.

Ci-dessous, j'ai choisi 4 portraits de cette personne peu ordinaire...


Voici un article du site Hufftingtonpost avec une vidéo notamment de son discours sur son projet de loi relatif à l'IVG...



samedi 10 juin 2017

POLAR A LA REUNION ....


Pour la fête des mères, Marine m'a offert un polar intitulé ...
"NE LACHE PAS MA MAIN"...

... écrit par Michel BUSSI,









"Michel Bussi est professeur de géographie et directeur du laboratoire de modélisation et traitements graphiques en géographie de l'Université de Rouen.
Comme chercheur universitaire, il publie depuis une vingtaine d’années des articles et ouvrages scientifiques.

Son premier roman, "Code Lupin", s'est vendu à plus de 7 000 exemplaires et a ensuite été publié en feuilleton, pendant 30 jours lors de l'été 2010 par le quotidien "Paris Normandie".

Depuis, il collectionne les prix pour la plupart de ses romans.

En janvier 2016, il est selon le classement GFK-Le Figaro, troisième écrivain français en nombre de livres vendus". 
(Infos site BABELIO)

 C'est en mars 2013 que sort "Ne lâche pas ma main". Ce roman est finaliste 2012 du prix Relay des voyageurs (roman du mois de Mai), finaliste du grand prix de littérature policière, a reçu le prix du roman insulaire 2013.

Ce polar se déroule à la Réunion (on voit la plume du prof de géo et il doit très bien connaître l'île en fonction de tous les détails qu'il donne dans le livre...) !



RESUME DU ROMAN :




Le point de départ : un couple et une petite fille de 6 ans qui passent des vacances dans un bel hôtel à la Réunion, idyllique. Sauf que  la situation dérape rapidement. La mère quitte la piscine pour remonter dans la chambre, quand le père remonte lui aussi un peu plus tard étonné que son épouse ne revienne pas, il découvre la chambre vide, avec des traces de lutte et de sang... La police entre en piste rapidement, mais a vite des doutes sur le mari.
A partir de là, on ne sait plus trop si le père est vraiment innocent. On apprend qu'il est déjà venu à la Réunion plusieurs années auparavant, dans des circonstances tragiques... Le doute s'installe jusqu'à la fin du roman.

On est vite captivé par l'intrigue. Chaque chapitre fait appel aux différents personnages du roman, la petite fille y joue un rôle important, les policiers également. Et grâce aux connaissances de M. Bussi sur l'île et ses habitants on s'y croit presque !
J'ai bien aimé, et je vais tester rapidement d'autres de ses romans...



dimanche 28 mai 2017

FETE DES MERES ! ...






J'espère que vous toutes, jeunes et vieilles mamans, avez pu passer une agréable journée avec, toute ou partie de votre progéniture !

Pour ma part, c'est avec une (sur trois) de mes filles que s'est déroulé ce jour de fête...

Nous sommes allées pique-niquer au parc de Lorient près de chez nous, au frais sous les arbres, puis petite "sieste bronzette" au bord de la rivière ! 

Mon cadeau : un CURCUMA, superbe plante d'ornement ...


Un peu de culture, sur ce site, pour en savoir plus sur cette plante !
 


samedi 27 mai 2017

PREMIERES DOUCEURS AUX FRUITS ROUGES .....


Mercredi matin, avec une copine, nous sommes allées ramasser des fraises en plein champ (juste un kilo histoire de calmer une envie de confiture !).
J'ai aussi acheté un kilo de cerises (pour calmer une envie de clafoutis...).

Pour le clafoutis, j'utilise une recette traditionnelle, donnée par ma maman il y a des années de cela, et chaque printemps je la ressors...
(cette recette peut aussi être utilisée avec d'autres fruits tels que prunes, abricots, pommes, etc...). 

(ce n'est pas mon clafoutis mais on s'en moque !)

RECETTE DU CLAFOUTIS DE MAMIE MOMO

175 grammes de farine
175 grammes de sucre (moi je mets du sucre roux)
4 oeufs
1 demi litre de lait
750 grammes de fruits 

Préchauffer votre four à 210°C (Th. 7)
Beurrer un moule à gratin.
Y mettre les fruits (dans le cas des cerises, je ne les dénoyaute pas : grosse polémique dans la famille!)
Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre.
Ajouter les oeufs, un par un, bien mélanger.
Délayer avec le lait progressivement.
Verser sur les fruits.
Mettre au four pour environ 30 minutes (piquer avec un couteau). 



Quant à la confiture de fraises (à la demande générale cette année) j'ai choisi une recette toute simple (sans ajout de menthe, ou quelque autre ingrédient, qui soit disant, dénature le goût de la fraise... Je ne peux même plus donner libre cours à ma créativité dans le domaine de la confiture !).

(pas ma photo non plus ...)

Bref, voici la recette :

RECETTE DE CONFITURE DE FRAISES

1,200 kg de fraises
800 grammes de sucre cristallisé
1 citron 
(et c'est tout ...)

J'ai préparé mes fruits le soir et les ai mis dans une grosse cocotte.
J'y ai ajouté le sucre et le jus d'un citron.
J'ai laissé macérer toute la nuit.

Le lendemain matin, j'ai commencé à faire chauffer mon mélange et attendu l'ébullition.
A partir de ce moment-là, j'ai compté 20 minutes, tout en remuant avec une cuillère en bois.
Puis une fois le mélange un peu refroidi, je l'ai mixé et mis en pots (4 au total, du type traditionnel B.... M....)
P.S. Petite précision j'ébouillante les pots avant de les utiliser et une fois remplis je les renverse, et les laisse couvercles en bas le reste de la journée...